jeudi 28 février 2019

Hex Hall
La trilogie
de Rachel Hawkins


Public : Adolescent
Mots-dlés : Trilogie, fantastique, école de magie, fées, sorcières, métamorphes, loups garous, vampires, démons, etc.
Edition : Albin Michel Wiz, 13,50€ // ~298 p.

Note : 3,5 / 5

Mon avis :
J'ai eu le mérite de lire les trois tomes alors que démons, vampires et loups garous sont loin d'être ma tasse de thé. Je n'ai jamais réussi à apprécier un livre ou un film avec ce genre de créatures car elles me laissent toujours comme un mauvais arrière-goût dans la bouche. Cette trilogie n'a pas fait exception et me confirme que les héros et héroïnes démons ou vampires ne sont pas faits pour moi.
Si au contraire, vous aimez ces personnages fantastiques combinés à un collège américain de magie alors cette trilogie pourrait vous faire passer un agréablement moment.
Dreamology
de Lucy Kating

Public : Adolescent
Mots-clés : rêve, collège américain, romance, feel good
Edition : Michel Lafon, 15,95€ // ~ 346 pages

Note : 4,75 / 5

Mon avis :
Après avoir lu quelques avis négatifs sur ce livre, je ne m'attendais pas à l'aimer. Et pourtant, dès les premières pages, le charme a opéré. Il a pris une tournure et une profondeur à laquelle je ne m'attendais pas et j'ai aimé la manière dont l'auteure a abordé le thème du rêve.
Je me suis régalée autant avec les passages où des rêves étaient racontés que par les passages de la vie "réelle" des personnages principaux.
Les Rêves rouges
de Jean-François Chabas


Public : collège et +
Mots-clés : Fantastique, Canada, légende indienne, amour, violence, problèmes familiaux
Edition : Scripto-Gallimard, 11,90€ // ~279 p.

Note : 3,5 / 5

Mon avis :
J'ai eu beaucoup de mal à apprécier ce roman à sa juste valeur. Déjà, parce qu'en refermant ce livre, je me suis dit que la légende indienne ne servait pas l'histoire et même n'y apportait rien de constructif, selon moi. D'autant plus que plusieurs thèmes intéressants, importants, voire graves, y sont traités. J'ai donc l'impression que le côté fantastique n'était pas nécessaire. Sinon, quel est l'intérêt de parler de sujets si graves ? Personnellement, je ne comprends pas, si ce n'est le lien avec le titre "Les rêves rouges". Oui, j'ai été embrouillée comme dans un rêve et la couleur rouge peut faire référence à la violence et à la couleur de peau d'un des personnages principal qui est Indien. Il ne fallait peut-être pas chercher de pourquoi à ce roman. Simplement le lire comme si on traversait un rêve. Et peut-être que ce roman vous convaincra davantage. Je crois que si l'on m'avait prévenue avant, mon avis aurait pu être différent.

vendredi 29 juin 2018

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Harry Potter, tome 3
de Joanne Kathleen Rowling


Public : Jeunesse
Saga : Harry Potter, tome 3
Avis tome 1 ici.
Avis tome 2 ici.
Mots-clés : Fantastique, magie, sorcier, école de sorcellerie, jeunesse, Angleterre
Editions : Ancienne édition Gallimard Jeunesse // 349 pages

Note : 4,75/5

Mon avis :
Ce troisième tome est plus dynamique que le précédent et heureusement. J'ai replongé avec plaisir dans l'univers d'Harry Potter et de ses deux meilleurs amis, Ron et Hermione. Et on retrouve aussi Croûtard, le rat de Ron qui ne semble guère apprécié par le nouvel animal d'Hermione.
On y découvre aussi de nouveaux personnages intéressants. Par exemple le professeur Lupin qui fait quasiment l'unanimité auprès des élèves. En revanche, on dirait bien que Rogue, professeur des potions, soit encore plus remonté contre le nouveau professeur des défense du mal.
Parallèlement, une nouvelle effrayante circule. Un dangereux prisonnier se serait échappé d'Azkaban. Il chercherait à tuer Harry Potter ?
Bref, dans ce troisième volume, on voit le talent et l'imagination de J.K. Rowling se développer un peu plus que dans les tomes précédents. Et des trois premiers, le troisième est celui que je préfère. Il m'a donné envie de lire le suivant, ce que je me suis empressée de faire.




jeudi 12 avril 2018

La Trilogie des Elfes
de Jean-Louis Fetjaine


Public : Adulte
Mots-clés : Fantasy, Moyen-âge, guerre, aventure, légende pré-arthurienne, Nains, Elfes, Hommes, Gnomes, Gobelins
Edition : Pocket // ~ 920 pages
Trilogie, intégrale :
Tome 1 : Le Crépuscule des Elfes
Tome 2 : La Nuit des Elfes
Tome 3 : L'Heure des Elfes

Note : 4 /5

Mon avis :
Je vais commencer par le positif.
L'écriture est à la fois riche et fluide ce qui rend la lecture agréable. Le style est propre à l'auteur, le vocabulaire diversifié et il y a des nombreuses connaissance du Moyen-âge qui permettent une bonne immersion dans l'histoire. Surtout dans le dernier tome qui est celui s'éloigne le plus de la Fantasy et se rapproche presque du roman historique fantastique. Les mentalités et connaissances de l'époque rende l'histoire crédible.
Mais mon tome préféré est le premier, cependant. En effet, le monde que nous connaissons et son Histoire semblent absents de l'univers imaginaire de ce premier volume. On est dans ce que j'appelle de la Fantasy pure, du même registre que Le Seigneur des anneaux, pour citer un exemple. Mais avec, dans ce roman, une histoire plus cruelle, guerrière et érotique. Un univers généralement apprécié dans les jeux de rôles, si cela peut éclairer certains.
 Arsène
de Juliette Arnaud


Public visé : collège et + (pré-ados)
Mots-clés : Préadolescence, collège, musique, dépression, dog-sitter, voisinage
Editions : Casterman - 13,50€ // ~ 520 pages

Note : 4,5 /5

Mon avis :
Je le recommande pour son aspect innocent qui provoque dans des situations sérieuses des résultats parfois très drôles.
Des sujets importants et graves y sont abordés, mais avec un point de vue frais et naïf. La vision d'un garçon de dix ans, Georges, entrecoupé parfois par d'autres points de vue. Mais je n'en dis pas plus pour vous laisser un peu de surprise.
Ce jeune garçon se mets parfois dans des situations délicates, voire dangereuses, ce qui seraient peut-être le seul bémol à mes yeux. A moins qu''il ne soit lu dans le cadre d'une démarche pédagogique, avec un adulte. Pour ne pas encourager les mêmes prises de risque que le personnage principal chez les jeunes lecteurs. Sinon, c'est un vrai petit bonbon. Mais je n'ai pas envie de vous en dire plus, allez le découvrir.

Pour information, il s'agit du premier roman de Juliette Arnaud. Autant dire qu'elle a mis la barre assez haute. ♥

Résumé :
"Lorsque depuis sa fenêtre, Georges découvre sa nouvelle voisine, il est instantanément fasciné. Il faut dire qu’elle est fantastique, cette fille aux long cheveux dorés, surtout lorsqu’elle essaye désespérément d’accrocher un rideau, tombe de son tabouret et jure comme un charretier tout en écoutant du rock à plein volume ! Bon, maintenant, reste à attirer l’attention de la jeune femme pour avoir une chance de faire sa connaissance. Quand on est tout petit, même pour un élève de 6e et myope comme une taupe, ce n’est pas si simple de se faire remarquer… mais Georges a de la suite dans les idées: il parvient à la convaincre de lui confier la garde de son énorme chien, et met ainsi un pied dans sa vie. Se noue alors une insolite relation entre ces deux êtres que tout sépare..."

lundi 13 novembre 2017

Un Palais d'Epines et de Roses
Tome 1
de Sarah J. Maas

Public : Jeunes adultes
Saga "Un Palais d'Epines et de roses" en quatre tomes. Tome 1
Mots-clés : Conte, Fantasy, immortels, malédiction
Edition : La Martinière J. Fiction - 18,90€ // ~ 520 pages
Note : 3 / 5

Mon avis :
Un roman qui me donne du fil à retordre pour vous dire ce que j'en ai pensé.

Pour commencer, je n'ai pas toujours compris l'héroïne et il y a eu plusieurs passages au cours desquels je l'aurais secouée ou même baffée. Et pourtant je ne suis pas d'une nature violente, je vous rassure.
Concernant l'écriture, qui ne sort pas du lot, un point m'a particulièrement énervée. Les redondances ! Une phrase en particulier : "ses lèvres ne formaient qu'une ligne mince" revient au moins six fois dans le roman.
Ensuite vient le rythme de l'intrigue, que j'ai trouvé mal dosé.
Il y avait de longs passages relativement calmes, que j'ai d'ailleurs bien appréciés. En revanche, les moments d'actions prenaient peu de place dans ce premier tome et ils étaient courts, rapides, intenses et mal répartis dans l'histoire. Personnellement, j'ai eu du mal avec ces gros changements de rythme.
Bon, en plus de ce désagrément, j'avoue que j'ai du mal quand les passages sont un poil trop stressants, et, à mes yeux, c'était le cas ici. ^^ Petite nature ! (Vous remarquerez mon sens de l'auto-dérision au passage.)

lundi 18 septembre 2017

Bilan lectures d'août


Coucou,
C'est en ce pluvieux mois de septembre qu'arrive enfin mon bilan d'aout.
Au menu, nous avons :


Dans l'ordre chronologique de lecture :

🌸1🌸
- Harry Potter et la chambre des secrets" (tome 2) de J.K. Rowling
→ Chronique ici

🌸2🌸
- La Fille de Brooflyn" de Guillaume Musso
→ Chronique ici

🌸3🌸
- "Gardiens des feux" (Les Messagers des vents, tome 3)
→ Chronique ici

🌸4🌸
- "Quatre fillles et un jean, le deuxième été" d'Ann Brashares ♥
→ Chronique ici

🌸5🌸
- "La Grammaire est une chanson douce" d'Erik Orsenna (de l'Académie française)
→ Chronique ici


Soit 1810 pages lues pour 5 livres.

→ Trois déceptions pour "La Fille de Brooklyn", "Gardiens des feux" (que je recommande malgré tout pour la saga) et "La Grammaire est une chanson douce).
→ 💕 Un petit coup de coeur pour "Quatre filles et un jean, le deuxième été" ! 💕

Et comme toujours, si vous avez des questions ou un avis à partager, n'hésitez pas à laisser un commentaire ! 😉

La grammaire est une chanson douce
d'Erik Orsenna, de l'Académie française


Public : pré-adolescents (en théorie, mais je le trouve ma adapté)
Mots-clés : Fantastique, Grammaire, académie française, jeunesse
Edition : Livre de poche - 5,6€ // 150 pages

Note : 3 / 5

Mon avis (Le même que sur Instagram, au post correspondant à ce livre)
Je reste indécise sur ce que j'en ai pensé... Pour vous éclairer :
🌸 Les + :
- Il s'agit d'une histoire tout en charme et en poésie, fantastique, qui peut vaguement rappeler "Alice aux pays des merveilles" : une petite fille naufragée avec son frère sur une île où habite la magie des mots
- les critiques du système d'apprentissage mis en place par l'éducation nationale
🌸 Les - :
- mal adapté au public visé, déjà par le vocabulaire, les subtilités et les images utilisées pour illustrer la grammaire ("comme les films X" ?). D'ailleurs on ne sait pas vraiment à qui cela s'adresse
- lente entrée en matière...
- à la fin, alors que l'apprentissage de la grammaire se veut frais et ludique tout le long du livre, on a un passage d'une lourdeur... ! Juste comme ça, d'un coup ! Et ça casse le rythme du conte qui, jusque là, amenait les choses en douceur et en poésie. Poésie que l'on retrouve après ce lourd passage. Je n'ai pas compris. C'était quoi ce gros pavé dans la marre ?! 😆
Quatre filles et un jean, le deuxième été
Quatre filles et un jean, tome 2
d’Ann Brashares


Public visé : Adolescents
Saga « Quatre fille et un jean » en cinq tomes. Tome 2
Chronique tome 1 ici.
Mots-clés : Eté, famille, amitié, filles, adolescents
Edition : Gallimard jeunesse – 15,50€ // ~ 392 pages

Note : 5 / 5

Mon avis:
Dans ce deuxième tome, Ann Brashares nous permet de retrouver, le temps d'un été, les quatre amies et leur "jean magique".
Elle maintient avec brio les différences de caractère entre ses quatre personnages et les fait évoluer en adéquation avec leur âge. Puis elle arrive à dépeindre de manière réaliste leurs imperfections, leurs erreurs, leurs problèmes et leur apprentissage de la vie sans jugement.
Même si tout ne finit pas toujours en happy end, il y a toujours de l'espoir ☀. L'espoir et l'amour des proches, l'amitié.
Bref, je crois que ce deuxième roman de la saga m'a plu encore plus que le premier et que je l'ai adopté. Un petit coup de cœur en vue… ♥