lundi 27 juin 2016

"The book of Ivy" d'Amy Engel




Public : Tout public (jeunesse)
Note : 4 / 5
~ 342 pages



Résumé : 

NEE POUR TRAHIR ET FAITE POUR TUER... SERA-T-ELLE A LA HAUTEUR ?
Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizains de milleurs de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d'Amérique s'est chois un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.

J'ai seize ans cette année et mon tour est venu.
Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? A la fois histoire d'amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.


Mon avis : 

Je ne m'attendais pas à ça quand j'ai emprunté ce roman.
C'est vraiment le genre de livre que j'aime : l'écriture est recherchée (pour un roman jeunesse) et l'auteur nous fait plonger dès le début dans son histoire et nous y retient jusqu'au bout. (Et dire que, avant de l'avoir entre les mains, j'ai failli le classer dans les livres qui ne m'intéressent pas !)
L'histoire qui est agréable et captivante permet de s'évader et de vivre cette aventure comme si on y était. Je suis frustrée de ne pas avoir le second tome sous la main, parce que celui-ci est déjà un ♥ COUP DE COEUR ♥ !

Mais comme ce bouquin est génial, je lui ai cherché des défauts. C'est simplement pour montrer que même les meilleurs livres peuvent être améliorés.

// Risque de spoil //
Malgré le fait que la psychologie des personnages soit bien recherchée, je trouve que, par moments, les personnages principaux manquent un peu de réalisme et ont des réactions un peu (juste un peu) de personnages de contes de fée. Mais ça s'améliore vers la fin.
Par exemple, le personnage de Bishop est un peu trop parfait pour ce qu'il a vécu et pour son âge. Pourtant, on voit ses failles de temps en temps, mais je trouve ses réactions un peu exagérées, utopiques. Pour être plus claire, il correspond à un mélange de "l'homme idéal dont rêvent les femmes" et de "l'homme imparfait (réel)"... mais la balance penche légèrement du côté de "l'homme dont rêvent les femmes". (Je le répète, ça ne m'a pas dérangée ou choquée plus que ça).
Autre exemple (et je me trompe peut-être aussi), je pense qu'on ne réalise pas aussi rapidement (par soi-même) la manipulation psychologique quand elle nous concerne et quand on l'a subit depuis l'enfance. C'est humain. Ivy semble, elle, réaliser beaucoup de choses en peu de temps (même si ça nous saute aux yeux en tant que lecteur, il faut savoir qu'une personne victime de manipulation dans sa famille mettra plus de temps à le réaliser). De ce côté-là, même si ça se rapproche beaucoup de la réalité, le personnage d'Ivy aurait encore besoin d'être amélioré par moments.
// FIN du risque de spoil //
 Et l'écriture "jeunesse" m'a poussée à ne mettre que 4/5, mais si j'ai adoré ce roman.

3 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas encore lu mais il est dans ma wish, il m'attire vraiment beaucoup !!

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL! Il sera temps que je le lise! En plus que c'est un coup de coeur pour toi :P
    #Debbie

    RépondreSupprimer