dimanche 14 août 2016

"Le Diable s'habille en Prada" de Lauren Weiseberger

Public : Tout public
Note : 4,5 / 5 
~ 500 pages


Mon résumé :

Andrea, jeune diplômée, essaie de trouver un boulot dans l'univers de la presse magazine pour devenir autonome. Mais après un premier entretien d'embauche déniché à la hâte, elle se retrouve un peu malgré elle embarquée au poste d'assistante de la rédactrice en chef du magazine de mode le plus prestigieux de New-York : Runway. Et, évidemment, elle est à des lieux d'imaginer ce qui l'attend dans les hauteurs de l'univers de la mode... .


Mon avis :

Livre VS film :
J'avais vu le film (que j'ai bien aimé) avant de lire le livre. Et, j'ai trouvé le livre encore meilleur ! Il est assez long (500 pages) et j'ai pris mon temps pour le savourer pleinement. Comme on peut s'y attendre, l'histoire a été modifiée dans le film et j'ai donc apprécié de lire une histoire légèrement différente et meilleure !
Livre uniquement :
Par moments, l'auteur fait de petits retours en arrière (pas vraiment des flash-back) dans son récit alors que j'aurais préférés qu'elle relate tous les faits dans l'ordre chronologique de l'histoire. C'était un peu déconcertant.
Mais de manière générale, j'ai beaucoup aimé cette histoire, on y plonge facilement et agréablement, même si certains passages m'ont stressés et d'autres énervés. J'aime vivre mes lectures comme ce fut le cas ici... ça ressemble à un coup de coeur !? Et oui !


Résumé (quatrième de couverture) :

Andrea n'en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l'a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l'assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d'autres filles se damneraient pour être à sa place !
Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre ? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode : " An-dre-ââ "...

2 commentaires:

  1. Oh punaise ce roman ^^ Franchement il m'a toujours beaucoup fait rire ^^
    Du coup j'avais de grands espoirs pour la suite mais j'ai pas du tout aimé finalement :/
    En tout cas Le Diable s'habille en prada est toooop ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as lu la suite ? Moi pas, mais j'avoue que celui-là est vraiment vraiment génial ;D

      Supprimer