mardi 28 février 2017

Une Braise sous la cendre
Tome 1
de Sabaa Tahir


Public : Tout public (plus ado et jeunes adultes)
Mots-clés : Fantasy, dystopie, romance, saga, conte, désert, jeunesse
Saga "Une Braise sous la cendre". Tome 1
Editions : PKJ - 18,90€ // ~ 520 pages

Note : 4,5 / 5

Avis global :
Premier tome d'une saga américaine en cours d'écriture, Une Braise sous la cendre, a fait un buzz sur Instagram (du côté des comptes littéraires, bien sûr). Mais c'est seulement un an après sa sortie que je me suis jetée à l'eau, piquée par la curiosité après avoir lu une critique très positive dessus (enjoy-book-fan.blogspot.fr) et ce fut une agréable surprise !
Et je l'ai dévoré en peu de temps, car il est très addictif ! Par contre, le revers de la médaille, c'est que je n'ai pas réussi à m'immerger totalement dedans (sensoriellement) comme c'est malheureusement souvent le cas dans les romans pour adolescents et jeunes adultes.
Il reste cependant une bonne découverte et j'ai hâte de lire le deuxième tome !


▼ Avis détaillé ▼

Personnages : 
Je me suis attachée aux deux personnages principaux, Laïa & Elias, même si au départ j'ai eu du mal avec la mentalité de Laïa. Elle est dans la phase de sa vie où l'enfant naïf doit devenir adulte, mais on la voit justement évoluer doucement dans ce sens au fil de l'histoire.
Sinon, il y a deux triangles amoureux imbriquées l'un dans l'autre : un pour chacun des deux personnages principaux. Mais à mes yeux il n'est pas très élaboré dans ce premier tome, plutôt mis au second plan du côté de Laïa et on aboutit vite à un choix de la part des personnages (donc ce n'est pas lourd).
Dans les points qui pourraient être améliorés, j'ai encore relevé aussi ceux-ci :
- les réactions "émotionnelles" qui ne sont pas encore assez crédibles, entre autre du côté de Laïa au vu de tout ce qu'elle vient de traverser et sa mentalité initiale
- les caractères des personnages principaux pourraient être plus travaillés encore (oui, j'avoue, j'en veux toujours plus)
- certains rôles secondaires (notamment du côté de la Résistance) sont un peu trop négligés, alors que d'autres sont au contraire plus poussés

Ecriture et intrigue : 
L'écriture n'a pas ce truc qui la fait sortir du lot, mais elle n'est pas non plus banale.
Sabaa Tahir a su rendre l'intrigue addictive et elle enchaîne les actions sans laisser de place à l'ennui et en nous gardant dans le suspens.
De plus, on sent que la trame de l'histoire a une logique, qu'elle a été réfléchie (les événements et les actions s'enchaînent mais ils forment un tout cohérent, et des indices sont semés ou sous-entendus çà et là, ce qui rend le tout captivant).
Sinon, l'auteur a choisi de rédiger les chapitres selon des points de vue différents. Ainsi, dès le départ, nous sommes respectivement au contact des deux protagonistes auxquels Sabaa Tahir a prêté sa plume : Laïa a 16 ans, du peuple appelé Les érudits, soumis à l'Empire et aussi Elias, un Martial formé à devenir soldat d'élite (un Mask, pire ennemi des Erudits) au service de l'Empire.

L'histoire :
Pour commencer, la localisation géographique m'a plu : le désert et les mythes associés !
Ensuite, l'auteur n'occulte pas certaines scènes pouvant choquer ce qui rend les personnages "guerriers" (et plus particulièrement, leurs "soldats d'élite", les Masks) un peu plus réalistes. Des personnes cruelles. Cependant, elle arrive à les faire passer dans l'histoire sans que cela ne heurte trop le jeune public visé par son roman. Ayant lu de la Fantasy pour adultes, je peux dire que dans Une braise sous la cendre les scènes sont vraiment soft et Sabaa Tahir ne s'attarde pas plus qu'il ne faut dessus !
Sinon, je trouve qu'il manque un je ne sais quoi pour se plonger vraiment dans l'univers et ses décors, pour s'immerger complètement. J'avais plus l'impression de regarder un film addictif, certes passionnant, plutôt que de vivre cette histoire.


Résumé :" « JE VAIS TE DIRE CE QUE JE DIS À CHAQUE ESCLAVE QUI ARRIVE À BACKCLIFF. LA RÉSISTANCE A TENTÉ DE PÉNÉTRER DANS L’ÉCOLE UN NOMBRE INCALCULABLE DE FOIS. SI TU TRAVAILLES AVEC LA RÉSISTANCE, SI TU CONTACTES SES MEMBRES, ET MÊME SI TU Y SONGES, JE LE SAURAI ET JE T’ÉCRASERAI. »

Autrefois, Érudits et Martiaux vivaient en paix. Mais les soldats ont pris le pouvoir sur les savants et les armes ont remplacé les livres. La loi de l’Empire est implacable : quiconque écrit risque la mort. Pour sauver son frère, Laïa, une Érudite de 17 ans, s’engage comme esclave à l’académie militaire de Backcliff. De son côté, Elias, meilleur soldat de l’académie, est pressenti pour devenir le nouvel empereur. C’est dans cette école-prison que leurs destins se croisent… [...]. "

Plus d'information sur le site français de la saga ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire