lundi 17 avril 2017

Lectures - avril 2017

Lectures d'avril




1) Une croisière de rêve" de Sarah Holland
2) "Le Combat d'hiver" de Jean-Claude Mourlevat
3) "Les Légions de poussière" de Brandon Sanderson

~
Chroniques ci-dessous
▼ ▼ ▼


"Une Croisière de rêve"
de Sarah Holland

Public : Adulte
Mots-clés : roman, romance, croisière, amour
Références : Editions Harlequin, collection Azur à 2,33 € // 147 pages

Note : 2 / 5

Résumé :
"L'amour? Emma n-y croit guère depuis son divorce et s'en passe volontiers. C'est donc l’esprit léger qu'elle embarque sur un sublime yacht pour une croisière de rêve en méditerranée. Ses compagnons de bord, aussi charmants soient-ils, ,'auront aucune chance avec elle! forte de cette résolution, elle affiche son dédain pour les histoires de cœur dès le premier soir. Bien mal lui en prend! Car ses propos sonnent comme un défi. Et font d'elle une proie de choix pour Patrick Kinsella, le propriétaire du yacht. Un homme à la séduction ravageuse qui obtient toujours ce qu'il convoite..."


Mon avis :
Il s'agit d'une romance "Harlequin" (pour adultes) pas très élaborée. Donc on ne part dans ce genre de lecture avec de grands espoirs. Malgré tout, je m'attendais à une meilleure fin que des dialogues niais (qui, en plus, n'étaient pas très crédibles à mes yeux).

Et la relation entre les personnages principaux était étrange. En effet, il y a des passages où la jeune femme trouve "normales" certaines réactions de l'homme, dont une ou deux sont violentes. Après, je pense que ça rentrait dans la mentalité de l'époque (ce qui me choque quand même).
Il s'agit donc d'une lecture bas de gamme qui peut plaire à certains pour un moment de détente, mais, sans plus.
Personnellement, je n'ai apprécié que le début et le décor de l'histoire : la mer, le yacht, les belles soirées d'été.

~

"Le Combat d'hiver" 
de Jean-Claude MOURLEVAT

Public : Adolescents, jeunes adultes
Mots-clés : Roman, fantastique, orphelinat, drame, dystopie, jeunesse, hiver
Références : Editions Gallimard jeunesse à 15 € // ~ 330 pages

Note : 3 / 5

Résumé :
Le combat d'hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt. Ont-ils la moindre chance d'échapper aux terribles "hommes-chiens" lancés à leur poursuite dans les montagnes glacées? Pourront-ils compter sur l'aide généreuse du "peuple-cheval"? Survivront-ils à la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange?
Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, est de ceux qu'on dit perdus d'avance. Et pourtant.

Mon avis :
Ayant déjà lu et apprécié "Terrienne" de Jean-Claude Mourlevat, j'avais placé la barre assez haute pour ce livre du même auteur. Mais il n'a pas été à la hauteur de ce que j'en attendais.
Plus l'histoire avançait, plus j'ai trouvé les personnages distants. Ensuite, il y avait certains passages inutiles, notamment avec les hommes-chiens (qui m'ont d'ailleurs donné la nausée : ni homme ni chien) qui n'apportaient rien à l'histoire, sinon de la bizarrerie. Et l'histoire manquait de colonne vertébrale en général, comme si elle partait un peu dans tous les sens. Je ne sais pas si c'est voulu par l'auteur, mais tout cela m'a déçue.
Et puis, m'attendant à une meilleure fin, ce fut la cerise sur le gâteau, dans le mauvais sens du terme.
Je n'ai pas beaucoup apprécié cette lecture même si elle s'annonçait prometteuse.
Après, il y a bien quelques jolis passages et certains sont intéressants (d'où sa note au-dessus de la moyenne), mais il m'a semblé que la fin avait été bâclée et après avoir refermé ce roman, ce qui a dominé en moi, c'est la déception.
Il s'agit d'un avis très subjectif, comme souvent, mais j'espère qu'il pourra aider d'autres personnes qui hésitent à lire ce livre à se faire une opinion.

~


"Les légions depoussière"
de Brandon SANDERSON

Public : jeunes adultes
Mots-clés : Roman, fantastique, rithmatique, magie, craie, enquête, jeunesse
Références : Fleuve Editions à 20,90 € // 470 pages

Note : 3,5 / 5

Résumé :
Joel est un élève de la prestigieuse académie Armedius et un passionné de Rithmatique, cet art étrange qui permet à ceux qui ont reçu le don de dessiner d'une simple craie des figures quasi impénétrables et de donner vie à des créatures fantastiques. Mais Joel ne possède pas ce talent, il ne fait que rêver de rejoindre les rangs des étudiants rithmaticiens. Ses lectures et recherches en solitaire vont pourtant s'avérer très utiles. Ayant réussi à devenir l'assistant de l'éminent professeur Fitch, Joel se trouve dans le secret de l'enquête sur les disparitions qui frappent les jeunes élus de l'université. Tout semble indiquer qu'ils ont subi des attaques de crayolins, ces êtres de poussière de craie en deux dimensions qui dévorent les hommes. Mais comment est-ce possible, ici, si loin de la ligne de front de Nebrask, défendue par les meilleurs Rithmaticiens ? Joel n'appartient peut-être pas à cette caste, mais sa persévérance va lui ouvrir les portes des mystères de la Rithmatique et en changer à jamais la pratique...


Mon avis :
Connaissant l'auteur et ce qu'il est capable de faire, j'ai été un peu déçue. Il a pourtant créé un super univers fantastique et un système de magie toujours aussi créatif (c'est le don de Brandon Sanderson), qui rappelle légèrement l'univers d'Harry Potter, mais en mieux. Cependant, j'ai passé mon temps à attendre que l'action arrive. Finalement, elle est arrivée dans les dernières pages, mais en soulevant de nouvelles questions suggérant une suite.
De plus, ce roman est davantage une enquête menée du début à la fin, alors que l'on en attend plus. Si "Les légions de poussières" était le premier tome d'une saga, on pourrait supporter cette attente et je serais la première à me jeter sur les tomes suivants. Mais apparemment ce n'est pas le cas. Ce qui est d'autant plus frustrant. Avec un univers si bien construit et des personnages aussi attachants, on ne peut pas en rester là. Et pourtant si. C'est vraiment dommage car j'ai adoré, une fois de plus, la plume et l'imagination de Brandon Sanderson. Je le répète, l'univers est génial ! Mais on ressort avec une impression "d'inachevé". ♥ Dommage, c'était presque un coup de coeur. ♥



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire