lundi 13 novembre 2017

Un Palais d'Epines et de Roses
Tome 1
de Sarah J. Maas

Public : Jeunes adultes
Saga "Un Palais d'Epines et de roses" en quatre tomes. Tome 1
Mots-clés : Conte, Fantasy, immortels, malédiction
Edition : La Martinière J. Fiction - 18,90€ // ~ 520 pages
Note : 3 / 5

Mon avis :
Un roman qui me donne du fil à retordre pour vous dire ce que j'en ai pensé.

Pour commencer, je n'ai pas toujours compris l'héroïne et il y a eu plusieurs passages au cours desquels je l'aurais secouée ou même baffée. Et pourtant je ne suis pas d'une nature violente, je vous rassure.
Concernant l'écriture, qui ne sort pas du lot, un point m'a particulièrement énervée. Les redondances ! Une phrase en particulier : "ses lèvres ne formaient qu'une ligne mince" revient au moins six fois dans le roman.
Ensuite vient le rythme de l'intrigue, que j'ai trouvé mal dosé.
Il y avait de longs passages relativement calmes, que j'ai d'ailleurs bien appréciés. En revanche, les moments d'actions prenaient peu de place dans ce premier tome et ils étaient courts, rapides, intenses et mal répartis dans l'histoire. Personnellement, j'ai eu du mal avec ces gros changements de rythme.
Bon, en plus de ce désagrément, j'avoue que j'ai du mal quand les passages sont un poil trop stressants, et, à mes yeux, c'était le cas ici. ^^ Petite nature ! (Vous remarquerez mon sens de l'auto-dérision au passage.)

Petite précision. "Long", "bref", "calme", "stressant" sont des termes assez subjectifs, je le rappelle au passage.
Ensuite, il y a un autre point qui m'a dérangée : le mélange Fantasy / Conte. En effet, il y avait des passages typique de la fantasie, et d'autres typiques du conte. Mais le mélange n'était pas homogène à mes yeux. Petite frustration.
Après, je ne suis pas non plus une experte pour oser l'affirmer haut et fort, mais j'ai été un peu déstabilisée par ce mélange de genres (ou plutôt sous-genres). Et, dans ma lecture, j'ai trouvé que l'on se rapprochait de la dark Fantasy. Vous imaginez l'épreuve pour mon âme sensible ! (Bon, ok. Là, j'exagère un peu pour la forme. Quoi que... !)

Alors, qu'ai-je aimé dans ce roman ?
Il faut reconnaître le talent créateur de l'auteur. Il y a de l'originalité chez les personnages et particulièrement dans l'univers de la réécriture de ce fameux conte. Des idées qui sortent du lot.
Et tout ce qui se rapprochait davantage du conte m'a énormément plu, nous invitant à voyager vers l'imaginaire. Puis, le fait que le personnage principale soit une archère joue en sa faveur, car j'aime le tir à l'arc et les archers en général. (J'en ai épousé un avant de le savoir d'ailleurs.)
Et que dire du côté romance ? ♥ (Alala, petite romantique cachée au fond de moi, on ne me refera pas !)

Voilà. J'hésite donc à lire la suite. Qu'en pensez-vous ? Je lui laisse une seconde chance ?


Résumé 
"En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix."

😉

1 commentaire: