jeudi 12 avril 2018

 Arsène
de Juliette Arnaud


Public visé : collège et + (pré-ados)
Mots-clés : Préadolescence, collège, musique, dépression, dog-sitter, voisinage
Editions : Casterman - 13,50€ // ~ 520 pages

Note : 4,5 /5

Mon avis :
Je le recommande pour son aspect innocent qui provoque dans des situations sérieuses des résultats parfois très drôles.
Des sujets importants et graves y sont abordés, mais avec un point de vue frais et naïf. La vision d'un garçon de dix ans, Georges, entrecoupé parfois par d'autres points de vue. Mais je n'en dis pas plus pour vous laisser un peu de surprise.
Ce jeune garçon se mets parfois dans des situations délicates, voire dangereuses, ce qui seraient peut-être le seul bémol à mes yeux. A moins qu''il ne soit lu dans le cadre d'une démarche pédagogique, avec un adulte. Pour ne pas encourager les mêmes prises de risque que le personnage principal chez les jeunes lecteurs. Sinon, c'est un vrai petit bonbon. Mais je n'ai pas envie de vous en dire plus, allez le découvrir.

Pour information, il s'agit du premier roman de Juliette Arnaud. Autant dire qu'elle a mis la barre assez haute. ♥

Résumé :
"Lorsque depuis sa fenêtre, Georges découvre sa nouvelle voisine, il est instantanément fasciné. Il faut dire qu’elle est fantastique, cette fille aux long cheveux dorés, surtout lorsqu’elle essaye désespérément d’accrocher un rideau, tombe de son tabouret et jure comme un charretier tout en écoutant du rock à plein volume ! Bon, maintenant, reste à attirer l’attention de la jeune femme pour avoir une chance de faire sa connaissance. Quand on est tout petit, même pour un élève de 6e et myope comme une taupe, ce n’est pas si simple de se faire remarquer… mais Georges a de la suite dans les idées: il parvient à la convaincre de lui confier la garde de son énorme chien, et met ainsi un pied dans sa vie. Se noue alors une insolite relation entre ces deux êtres que tout sépare..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire